Création de site web : 8 erreurs à ne pas commettre pour le design

Création de site web : 8 erreurs à ne pas commettre pour le design

Il est parfaitement possible de concevoir un site internet créatif pour votre entreprise. Il y a cependant quelques règles de base à respecter pour un web design efficace. Vous devez créer un site web personnalisé qui reflète l’image et la personnalité de votre entreprise mais attention à la façon de l’obtenir.
Quels sont les 8 erreurs à ne pas commettre en webdesign ? Quelles sont les bonnes pratiques dans la création web ? Nous vous proposons notre liste des erreurs à ne pas commettre.

La mise en page

La mise en page de vos pages web, c’est un peu comme la vitrine de votre magasin (si vous en avez un) : surchargée ou désordonnée, elle ne donnera pas envie d’entrer. Aérée et stratégiquement composée, elle suscitera l’intérêt et donnera envie de poursuivre la visite.

Vous devez organiser le mieux possible ce qui se trouve au-dessus de la ligne de flottaison (ce qui est visible sans scroller). Vous devez y faire passer un message clair et le plus simplement possible

N’hésitez pas à utiliser des bandes de contenu distinctes pour aider vos visiteurs à s’orienter intuitivement vers l’information qui les intéresse sur le reste du site. Les bandes verticales structurent l’information et rendent votre contenu plus lisible.

N’ayez pas peur de laisser des espaces blancs autour des éléments clés de votre page (bouton de transformation…), ils n’en seront que mieux identifiables pour vos visiteurs.

Les polices

Il existe des millions de polices que vous pouvez utiliser sur votre site Internet. L’une des erreurs à éviter, même si la tentation est forte, est de les multiplier pour varier les styles. En abusant des polices, vous risquez de perdre des visiteurs qui auront du mal à lire. 

Les polices sont à consommer avec modération pour la création de votre site. Il est recommandé de ne pas en utiliser plus de 3 sur l’ensemble de votre site et il existe des règles pour apprendre à bien les marier.

Vous devez ensuite veiller à ce que les polices que vous allez utiliser correspondent à l’image de votre entreprise. Car une police véhicule un message visuel.

Dernier point, vos textes doivent être lisibles sans efforts, et sur toutes les tailles d’écrans. Prenez garde à instaurer un contraste suffisamment important entre le fond et la couleur de la police. Conservez une taille suffisamment grosse (12 pixels au moins).

Les couleurs

Votre site doit bien sûr respecter votre charte graphique et reprendre les couleurs de votre marque. Vous ne devez pas pour autant chercher à tout harmoniser. Deux zones notamment peuvent se démarquer : les zones de menus et les boutons.

On utilisera plutôt des couleurs complémentaires sur les boutons pour orienter stratégiquement son regard. Quant à la zone de navigation, on privilégiera des couleurs neutres.

Les images

Il y a deux catégories de site sur Internet, ceux qui utilisent de belles images de bonnes qualité et les autres. Si vous ne voulez pas finir dans la deuxième catégorie, vous ne devez pas utiliser d’images pixelisées pour votre projet web. C’est d’autant plus vrai si l’image est utilisée en grand format. Une image de mauvaise qualité renverra à l’internaute une impression de manque de professionnalisme

La deuxième erreur commune avec les images, c’est de ne pas les optimiser pour le web. Rien ne sert d’avoir une magnifique image de photographe si elle met de longues secondes à charger et donc à s’afficher. La patience n’est pas la caractéristique principale des internautes. 

L’orthographe

Fo til vrément vous expliqué pkoi la frase que vous lisait pause probleime ?

Alors oui, bien sûr, cet exemple est très exagéré mais il n’en reste pas moins qu’un trop grand nombre de fautes d’orthographe poussera vos visiteurs à quitter votre site avant d’y faire quoi que ce soit d’intéressant pour vous, et il ne garderont pas en plus la meilleure image de votre entreprise.

Votre contenu, c’est votre vendeur en magasin, il doit mettre en valeur votre produit ou service.

La navigation

La créativité et l’originalité de votre design web ne doit jamais aller à l’encontre des principes d’utilisabilité et d’ergonomie.

Il en va de même avec les tendances du web design, avant de reprendre le menu de navigation de votre site préféré sur votre site Internet, vérifiez qu’il est bien adapté au contenu que vous proposez. A quoi bon opter pour un méga menu pour un site d’une dizaine de pages ou au contraire refuser l’utilisation de sous-menus pour un site riche en contenu ?

L’absence de call-to-action

Vous avez créé votre site Internet dans un but bien précis : faire acheter vos produits (pour une boutique en ligne), obtenir des inscriptions, être contacté (pour un site vitrine)… Si vous n’avez pas sur votre site de bouton bien visible pour réaliser cette action, vous réduisez à néant ses performances. Mais attention, vous ne devez pas non plus en proposer trop sous peine de perdre vos visiteurs avec trop de choix.

Si la présence d’un call-to-action est indispensable sur chaque page de votre site, son positionnement et son aspect sont tout aussi stratégiques. Il doit être immédiatement repérable du reste de votre site

L’expérience mobile

Avoir un site magnifique quand on navigue sur un ordinateur mais totalement illisible sur un mobile vous fera perdre de nombreuses opportunités (34 millions de Français utilisent leur portable pour surfer sur Internet tous les jours – étude Médiamétrie 2018).

Le plus simple est de créer un site responsive qui s’adaptera automatiquement aux différentes tailles d’écran. Vous pouvez aussi créer un version de votre site spécialement optimisée pour les mobiles.

Vous connaissez maintenant les règles d’ergonomie et de design qui régissent la création d’un site Internet. Vous pouvez donc éviter de tomber dans les pièges les plus communs du webdesign ou tenter d’y remédier si votre site est déjà en ligne.

Site Web professionnel performant

Découvrez nos prestations de création de site web

Cliquez-ici

Création de site web : 8 erreurs à ne pas commettre pour le design

Pourquoi passer par une agence web pour créer son site quand on est une TPE ou une PME ?

Aujourd’hui, vous trouverez facilement des outils en ligne qui permettent de créer un site web, certains d’entre eux sont même gratuit… Vous pouvez également vous former à toutes les technologies et aux outils professionnels avec des tutoriels ou des formations. Alors pourquoi passer par une agence de communication pour votre créer le site de votre TPE ou PME ?

Une agence de communication pour gagner du temps

Mettre en place un site Internet abouti vous prendra du temps. Pour avoir une chance de réussir, il vous faudra apprendre tous les aspects du projet. Vous devrez donc :

  • réserver votre nom de domaine et activer les options nécessaires,
  • choisir le bon hébergeur et paramétrer correctement votre hébergement,
  • installer votre CMS,
  • choisir les plugins qui permettront à votre site de bien fonctionner,
  • personnaliser le design du site pour l’adapter à votre identité visuelle,
  • intégrer les différentes pages,
  • mettre le site en ligne.

Et cette liste n’est pas exhaustive, elle peut varier selon les solutions utilisées.

Cela représente pour vous des heures de travail et donc si, vous les convertissez en argent, un budget conséquent.

Si vous utilisez plutôt ce budget pour passer par une agence, elle l’utilisera pour vous créer un site au rendu professionnel, qui accompagnera le développement de votre entreprise. Elle mettra en place pour vous le site qui correspond le mieux à vos attentes mais aussi et surtout aux besoins de vos clients potentiels. 

Une agence de communication pour des résultats significatifs

Votre site sera un succès s’il vous permet d’attirer des visiteurs et de gagner de nouveaux clients. Cela passe par deux étapes fondamentales : l’acquisition de trafic (qualifié) et les conversions.

L’acquisition de trafic

Pour que votre site soit rentable, il devra attirer des visiteurs (que ce soit des clients actuels ou des partenaires) mais aussi des prospects.

pour un site –> création de trafic 

Schématiquement sur votre site Internet, vous allez bénéficiez d’une audience (nombre total de visiteurs) parmi laquelle vont se trouver quelques leads (internautes qualifiés qui s’intéressent à vos services). Parmi ces leads, des prospects entreront en contact avec vous et des certains deviendront clients en achetant vos produits.
A chaque étape, le nombre d’internaute diminue fortement. 

Vous comprendrez donc qu’il est important d’attirer le plus grand nombre possible de leads (visiteurs qualifiés) pour que le nombre de clients potentiels soit intéressant pour vous.

En effet, il n’y a que 3 façons d’augmenter son chiffre d’affaires grâce à son site : augmenter le trafic, améliorer le taux de conversion (pourcentage de clients par rapport à l’audience totale) ou jouer sur les deux tableaux.

C’est là qu’une agence de communication pourra vous être utile. En effet, une agence pourra vous proposer de mettre en place les actions qui, au-delà d’augmenter votre trafic, augmenteront plutôt vos leads. Si elle a créé pour vous votre site Internet, il sera directement penser pour mieux convertir. Une agence web vous proposera également des évolutions même après la mise en ligne de votre site pour assurer un succès pérenne.

La conversion

Augmenter le trafic d’un site Internet n’est pas la seule façon d’augmenter les retours d’un site Internet. Vous pouvez également travailler le taux de conversion voire les deux en même temps 😉

Et pour améliorer le taux de conversion de votre site, une agence web pourra vous être (très) utile.

D’abord parce qu’elle vous apportera un regard neuf sur votre entreprise, qu’elle vous amènera à vous interroger sur plusieurs aspects importants pour la réussite de votre entreprise (forces, valeur ajoutée…) mais surtout elle vous fera bénéficier de son expérience et vous aidera à mettre en place les bons indicateurs pour suivre au mieux les retombées de votre site.

Certains éléments qui jouent un rôle important sur le taux de conversion de votre site Internet seront directement inclus dans un site créé par une agence :

  • l’optimisation du temps de chargement de vos pages grâce à un hébergement adéquat, un code source optimisé…
  • un site responsive pour offrir une bonne expérience de navigation sur tous les terminaux
  • des call-to-action étudiés selon vos besoins pour inciter les internautes à effectuer les actions qui vous intéressent sur votre site

Une agence de communication pour une prestation complète

Un site web qui rapporte ne se résume pas aujourd’hui à la simple création du support. Il nécessite des actions complémentaires de webmarketing qu’une agence sera également capable de vous proposer.

SEO

Une agence pourra vous aider à mettre en place une stratégie SEO. Au-delà de son expertise technique pour mettre en place les actions nécessaires sur votre site, une agence vous conseillera également sur le choix stratégique des mots clés en fonction de leur potentiel et de la faisabilité à plus ou moins long terme d’une présence en première page.

Elle pourra vous accompagner dans la création de contenu optimisé, notamment au niveau de votre blog.

Présence sur les réseaux sociaux

Vu la part de surf sur Internet consacrée aux réseaux sociaux, maîtrisez la présence de votre entreprise est un élément clé qu’une agence digitale saura vous fournir. Rédiger les meilleurs posts, les proposer aux bonnes personnes au bon moment, créer des publicités qui répondront à vos objectifs sont autant de compétences qu’une agence web possède et propose à ces clients.

Emailings

Récolter des emails pour alimenter des campagnes promotionnelles tout en respectant la législation de protection des données personnelles (RGPD) n’est pas chose facile. Une agence vous secondera et pourra même prendre en charge la création de vos messages et l’envoi à toute ou partie de votre base.

Analyses de données web

En étant accompagné par une agence, vous bénéficierez de leur expérience pour décrypter les données de vos statistiques web et en tirer profit pour améliorer l’expérience client.

Remarketing

On l’a vu, il y a un gros écart entre le nombre de personnes qui vont visiter votre site web et celles qui vont convertir. Une agence vous aidera à mettre en place les actions de remarketing nécessaires pour relancer au mieux vos leads tout au long de leur processus d’achat et faire en sorte que la plus grande partie d’entre eux deviennent des clients.

Optez pour une agence de communication pour créer votre site aujourd’hui, ce n’est pas pour vous assurer d’avoir le site que vous souhaitez. Il existe aujourd’hui suffisamment de moyens de créer un site par vous-mêmes. Une agence web vous permettra surtout, si vous savez l’écouter, de créer un site efficace et qui plaira à vos clients potentiels. Vous atteindrez ainsi les objectifs que vous vous serez fixés.

Restaurants : déclinez la créativité de votre cuisine dans votre communication

Restaurants : déclinez la créativité de votre cuisine dans votre communication

Restaurateurs, vous avez un concept unique et vous proposez une cuisine à votre image. Nous vous dévoilons la recette pour décliner cette créativité au-delà de votre assiette et la partager sur vos supports de communication.

Vous le savez, aujourd’hui un bon emplacement et du bouche à oreille ne suffisent plus à remplir votre restaurant. Vous devez donc développer une véritable marque pour attirer vos clients.

L’identité visuelle de votre restaurant

C’est l’élément clé de la réussite de votre communication. Vous devez soigner sa création et elle doit véhiculer toutes les valeurs de votre restaurant, son empreinte, son essence.

Que vous optiez pour un logo texte, un symbole, une emblème ou une combinaison de ces éléments, vous devez vous assurer que votre logo sera lisible et clair sur tous types de supports et qu’il reflétera la philosophie de votre restaurant (vous pouvez pour cela le tester sur votre entourage).

La communication dans votre restaurant

Pour donner une véritable identité à votre restaurant, vous devrez décliner votre identité le plus possible.

Quelques basiques sont indispensables, d’autres seront les petits plus qui feront la différence par rapport à vos concurrents.

Vous devez par exemple absolument posséder :

  • une enseigne et des stickers sur votre vitrine
  • des menus à votre image ou au minimum des supports personnalisés
  • une carte de visite

Des menus, des cartes et des sets de table à votre image

Certains restaurateurs ont tendance à l’oublier mais le menu que vous présentez à vos clients pour qu’ils fassent leur choix est un support de communication de votre restaurant et vous ne devez pas le négliger.

Il doit refléter l’image de votre restaurant, être lisible et compréhensible (pas de polices de caractères difficiles à déchiffrer ou de mise en page farfelues). 

C’est l’un des éléments qui vous permettra de tirer votre épingle du jeu et d’imposer un peu plus votre style.

Les petits plus

N’hésitez pas à personnaliser le plus d’accessoires possibles pour marquer votre style et construire votre image de marque auprès de vos clients : ronds de serviette, goodies, vaisselle, accessoires de table, tenues du personnel… sont autant d’éléments sur lesquels vous pouvez imprimer votre touche pour vous rendre unique et mémorable.

Vous devez marquer les esprits en déclinant votre identité visuelle et travailler la décoration de votre restaurant en accord. Peu de vos clients retiendront votre nom à leur première visite. Ils se souviendront du repas mais aussi de l’ambiance, du style du lieu et c’est ce qui importe. Votre carte de visite, que vous aurez glissée avec leur addition, fera le reste.

Assurer une présence digitale efficace

8 personnes sur 10 vont sur Internet pour trouver un restaurant. Vous ne pouvez pas vous passer d’une communication web !

Le site web de votre restaurant

C’est l’un des premiers outils à mettre en place si vous voulez profiter d’Internet pour construire votre clientèle.

Peu importe que vous optiez ou non pour de la réservation en ligne, il est impératif de bénéficier du seul support de communication digital que vous maîtrisez totalement.

Une règle d’or à respecter à l’heure actuelle, proposer un site responsive véritablement pensé pour l’expérience mobile.

Des profils sociaux léchés

Ce sont aussi des outils incontournables pour votre restaurant. Certains voudraient s’en contenter mais les récents changement d’algorithmes de Facebook ou d’Instagram devraient vous rappeler qu’il est risqué de fonder votre présence en ligne sur des supports dont vous n’êtes pas totalement maître.

Pensez à n’utiliser que des photos gourmandes qui feront saliver les internautes et les attireront dans votre restaurant. Surfez sur la vague foodporn, notamment sur Instagram.

Attention : de belles photos de nourriture ne sont pas aussi faciles à prendre qu’il n’y paraît. L’éclairage joue souvent un rôle capital. Équipez vous ou faites appel à un professionnel.

Vous avez par contre de la chance, vous ne devriez pas avoir de mal à trouver des contenus publiés par vos clients sur Internet. N’hésitez pas à les repartager.

Guides, annuaires et autres sites de réservation en ligne

Dans le secteur de la restauration, les avis clients et les recommandations ont un poids important. N’hésitez pas à créer vos profils sur des sites comme TripAdvisor, LaFourchette ou autre.

Si vous recevez de nombreux avis positifs, vous pouvez les afficher sur votre site Internet en guise de preuve sociale.

Dernier must-have dans votre domaine, une fiche Google My Business à jour et animée régulièrement par des photos ou des offres.

Vous faire connaître

Si vous venez de vous lancer, vous devrez alors veiller à vous faire connaître. Voici quelques idées à mettre en place qui pourront vous y aider :

  • Distribution de flyers
  • Partenariats locaux
  • Démarcher les entreprises
  • Sponsoriser des associations ou des événements locaux
  • Relation presse,
  • Dégustations gratuites,
  • Soirées à thème,

Votre communication est un élément clé de la réussite de votre restaurant. Tous les supports sont importants et ce qui peut vous paraître dérisoire sera peut-être l’élément qui vous permettra de fidéliser et de développer votre clientèle.

Création de site : quels éléments prendre en compte pour créer des boutons (CTA) efficaces ?

Création de site : quels éléments prendre en compte pour créer des boutons (CTA) efficaces ?

Un CTA est un bouton d’appel à l’action (call-to-action en anglais). Il a un impact direct sur l’efficacité de votre site puisqu’il indique à vos visiteurs l’action que vous souhaitez qu’ils effectuent sur chaque page. Vous pouvez utiliser un CTA pour pousser à acheter, à s’inscrire, à s’abonner, à prendre contact, à demander un devis, à télécharger une plaquette…

Pourquoi votre CTA compte ?

On voit beaucoup de bouton “Inscrivez-vous ici”, “Cliquez-ici” sur des sites Internet. Ce genre de CTA a peu de chances de générer beaucoup de conversions.

Un CTA n’est pas un simple bouton, vous avez besoin d’un élément qui incite vraiment les gens à réaliser l’action qui vous intéresse sur votre publicité ou votre site. C’est exactement l’objet d’un CTA : dire à l’internaute ce qu’il doit faire ensuite et le convaincre qu’il a tout intérêt à le faire.

Attention : tout n’est pas à inclure dans le bouton. La partie pourquoi, peut être traitée dans le texte entourant votre bouton.

1- Choisir votre objectif

Avant de penser à vos boutons, définissez l’objectif principal de votre site Internet mais également de chacune de vos pages. Il influera sur le style, l’emplacement et le contenu de vos CTA.

Bien sûr, vous n’aurez pas un objectif unique mais hiérarchisez vos boutons pour que les internautes voient en premier le plus important.

2- Le texte du call-to-action

Pour un bouton efficace, l’internaute doit sentir une notion d’urgence ou d’offre spéciale qui le poussera plus ou moins consciemment à cliquer.

Il existe plusieurs façons de créer un sentiment d’exclusivité auprès de vos visiteurs, voici quelques exemples :

  • Plus que X jours restants
  • Stocks limités
  • Dernière chance
  • Maintenant
  • Aujourd’hui

Un bouton avec peu de texte fonctionnera mieux.

L’infinitif est préférable dans un cadre formel mais suivant votre secteur d’activité, vous pourrez tester plusieurs formules pour identifier celle qui fonctionne le mieux sur votre site. Dans tous les cas, il est préférable de s’adresser directement à votre lecteur et d’utiliser des verbes d’action.

Quelques exemples :

  • Je le veux!,
  • Achetez maintenant,
  • Inscris-toi,
  • Nouvelle collection

3- Le design du bouton

L’ergonomie et l’UX dictent quelques règles dans la création de boutons. Les internautes sont habitués à certains codes. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas vous démarquer en apportant votre touche. Faites en sorte toutefois de rester cohérent avec l’image de votre entreprise. 

L’importance des couleurs

Le choix des couleurs joue un rôle dans le message que vous allez faire passer avec votre site et sur son ambiance générale. Celle de votre bouton aura un impact encore plus important sur vos résultats. En effet, un bouton qui se distingue et saute aux yeux fonctionnera mieux qu’un bouton à vos couleurs, noyé dans le reste du contenu de la même teinte. Pour cela, nous vous conseillons d’utiliser une couleur complémentaire de votre charte graphique.

4- L’emplacement du CTA

Si vous n’avez pas de bons résultats avec un bouton d’appel à l’action, c’est sûrement parce qu’il est mal placé. 

Dans l’idéal, un bouton doit se trouver dans un endroit central, au-dessus de la ligne de flottaison. Vos visiteurs doivent le voir avant d’avoir effectué la moindre action (scroll) sur votre site.

Il ne doit pas dénoter mais rester bien visible.

5- Tester plusieurs boutons

On peut chercher toutes les informations possibles sur le sujet, le meilleur moyen de savoir ce qui marchera sur vos sites sera de tester.

Tentez une combinaison, voyez comment elle fonctionne puis tentez en une autre. Partez de celle qui marche le mieux et continuez de la décliner jusqu’à ce que vous compreniez ce qui plaît à vos visiteurs.

Vous serez parfois surpris des conséquences d’une modification qui vous paraîtra infime.

Exemple de CTA efficace

Étudions le CTA de Netflix, leader de la diffusion de films et séries en streaming. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, il va droit au but :

 

CTA de Netflix

Le but de Netflix est de vous faire vous abonner à sa plateforme. Le call-to-action vous y incite très clairement en vous offrant en plus 30 jours pour essayer avant de payer.

“Sans engagement” indique immédiatement aux utilisateurs qu’il n’y a aucune risque avec l’essai gratuit. L’objection de l’engagement est balayé avant même l’appel à l’action. L’usage mobile de la plateforme est également mis en avant avec le sous-titre “Où que vous soyez”. 

Avec cette page, Netflix balaie toutes les objections que pourraient avoir un utilisateur à tester sa plateforme gratuitement. Le seul risque qu’il prend c’est de devenir accro aux séries inédites de Netflix et donc de souscrire ensuite à l’abonnement payant pour pouvoir continuer à les regarder. Un tel CTA a donc de fortes chances d’augmenter les conversions.

 

Call-to-Action de Trello

De nombreuses études ont montré qu’une couleur vive peut augmenter le taux de clics d’un CTA. Trello met cette approche en pratique en utilisant un bouton vert qui contraste bien avec le fond bleu et attire ainsi le regard. Et le texte rassure en indiquant que l’inscription est gratuite.

Ces exemples montrent qu’avec un CTA fort, vous mettez toutes les chances de votre côté pour que votre site convertisse. Les CTA sont souvent négligés alors qu’ils peuvent avoir un impact conséquent sur l’efficacité de votre site. Vous connaissez maintenant les étapes à suivre pour créer des CTA efficaces, il ne vous reste plus qu’à vérifier ceux de votre site.

Les navigateurs Internet

Les navigateurs Internet

Aujourd’hui, aller sur internet est devenu une habitude et est rentré dans le langage courant. Mais cette action ne se limite pas uniquement à brancher sa box, activer son WiFi ou sa connexion mobile. Elle est bien plus vaste, à tel point que la notion de “toile” instaurée par le web (ou World Wide Web) lui est totalement associée.

Ce réseau informatique mondial accessible au public* est juste, pour le commun des mortels, une interface à manipuler. Il peut s’agir d’applications (musicales, de banque, de géolocalisation, de jeux), de solutions de Cloud mais aussi et surtout de NAVIGATEURS. Ils sont l’objet de notre article aujourd’hui.

Qu’est-ce qu’un navigateur ?

Un navigateur est un logiciel qui permet d’afficher puis de parcourir un site Internet (ou site web). Il se compose principalement d’une barre d’adresse et/ou de recherche et d’une zone pour afficher vos résultats ou votre site web.

Cet outil peut récupérer des informations stockées sur un serveur et les afficher sur votre ordinateur ou smartphone. Ces informations sont créées avec des langages de programmation complexes (principalement HTML et CSS) et sont composées de texte, d’images (JPEG, PNG ou GIF), de vidéos (MP4, OGG, WEBm), etc… On peut même y consulter ses emails !
Elles sont visibles sous la forme de ce que l’on appelle un code source (Il s’agit d’un ensemble d’instructions informatiques qui sont lisibles et compréhensibles par l’humain) et que le navigateur interprète pour afficher le résultat que vous connaissez.

Les langages de programmation évoluent, ce qui fait que les navigateurs doivent s’adapter sinon on dit qu’ils vieillissent, il faut donc effectuer régulièrement des mises à jours. Pour certains navigateurs web, les mises à jour sont automatiques, pour d’autres elles doivent être faites manuellement.
Si vous ne faites pas ces mises à jours, en fonction de votre version du navigateur, les pages web s’afficheront plus ou moins bien. Afin de profiter de la version optimisée et sécurisée d’un site (mais aussi pour l’administrer), nous vous conseillons très fortement de mettre à jour vos navigateurs.

Par exemple la version du CMS WordPress 4.8 n’est plus supportée par Internet Explorer 8, 9 et 10.

Quels sont les navigateurs les plus utilisés ?

Il en existe plusieurs. Les principaux navigateurs web sont Google Chrome, Mozilla Firefox, Internet Explorer, Microsoft Edge, Safari et Opera. Certains dépendent directement du système d’exploitation utilisé (Mac OS, Windows, Android, iOS, etc).

Tous ont des styles différents mais proposent essentiellement les mêmes fonctionnalités :

  • afficher une page web,
  • gérer vos sites favoris ,
  • installer des modules (pour améliorer votre navigation, masquer votre vie privée).

Tout ceci pour vous proposer le confort dont vous avez besoin pour l’utiliser le mieux possible.

L’historique de navigation

Un navigateur web peut stocker avec votre autorisation les données que vous accumulez pendant votre utilisation. On parle alors d’historique de navigation.

On y trouve vos mots de passe, les sites visités, les éléments des champs de formulaires. Cela est pratique si vous souhaitez retrouver une page web, une session utilisateur (site ecommerce , boite mail , etc).

Mais pensez toujours à votre sécurité, en utilisant des logiciels antivirus, des mots de passe complexes, à mettre à jour les différents outils que vous utilisez. En effet des hackers peuvent exploiter des failles et voler vos données. Vous pouvez aussi vider votre historique pour que votre collègue, ami ou un membre de votre famille ne tombe pas sur vos recherches 😉

Vous en savez un peu plus sur les navigateurs et l’art de bien les utiliser.

Sources

* https://fr.wikipedia.org/wiki/Internet