Création de boutique en ligne : les 3 points à valider avant de vous lancer

Certes, le nombre d'achats effectués en ligne et le chiffre d'affaires du e-commerce en France et dans le monde sont en constante augmentation, mais le nombre d'acteurs et de sites de vente également. Vous êtes de plus en plus nombreux à vouloir ouvrir une boutique en ligne. C'est article est donc un petit rappel sur les étapes préalables à respecter pour construire votre projet e-commerce, le mener à bien et finalement vendre sur internet.

Les nouveautés et les informations pour les e-commerçants

1- Donner un cadre au projet e-commerce

Quand on veut créer une boutique en ligne, la phase de cadrage et de structuration du projet est une étape primordiale. Pourtant elle est le plus souvent oubliée ou négligée par les e-commerçants en devenir.

Cadrer un projet e-commerce

Trouvez s'il existe déjà des acheteurs potentiels

Vous avez un produit à vendre, vérifiez la taille de votre marché et son niveau concurrentiel pour en connaître le potentiel. Cela vous permettra de valider que vous avez une chance d'être rentable assez rapidement sur votre propre boutique en ligne.

Comment savoir s'il existe déjà une demande pour le produit ?

Il existe plusieurs outils pour cela, nous ne vous donnons ici que les gratuits :

  • le planificateur de mots clés Google Ads,
  • Ubersuggest,
  • Google Trends.

Ces outils vous permettront de vérifier si des internautes effectuent déjà des recherches sur des expressions liées à votre produit ou à votre service. Vous aurez également un aperçu du nombre de recherches effectuées chaque mois. Certains vous indiqueront également le niveau de concurrence sur ces mêmes mots clés.

Il n'y a pas de recherche dans votre activité ? Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas vous lancer. Cela veut juste dire que vous devrez adopter une stratégie d'acquisition différente, qui peut s'avérer plus longue et plus coûteuse pour porter ses fruits.

Chiffrez votre projet

Réalisez un budget prévisionnel avec toutes vos dépenses, y compris les dépenses publicitaires (ne les oubliez pas, vos clients ne tomberont pas du ciel), logistiques, administratives.... 

Vous pouvez d'un autre côté calculer le nombre de ventes qu'il vous faudra réaliser pour couvrir tous vos frais de fonctionnement. Vous aurez ainsi une idée du temps qu'il vous faudra pour parvenir à un équilibre financier voire faire des bénéfices. Attention à bien rester réaliste sur le nombre de ventes que vous comptez réaliser, notamment par rapport à la concurrence dans votre secteur.

Rédigez le cahier des charges de votre boutique en ligne

Que vous passiez ou non par un prestataire, c'est un exercice que nous vous conseillons de faire pour ne pas oublier une fonctionnalité en cours de projet. Plus vous creuserez cette étape, moins vous risquez de regretter des choix qui vous enfermeront dans une technologie non adaptée.

Dans le cahier des charges, vous devez parler :

  • de votre projet (vous, vos concurrents, votre cible),
  • de votre site (arborescence, catalogue produit, fonctionnalités souhaitées pour les internautes et pour votre gestion du site),
  • de vos envies (charte graphique, éléments d'ergonomie et de navigation souhaités), 
  • de vos objectifs chiffrés (chiffre d'affaires, croissance du catalogue produits...). 

Nous consacrerons bientôt un article plus détaillé sur le cahier des charges web, en attendant voici une petite idée des questions que vous devez vous poser pour savoir quelles fonctionnalités seront nécessaires sur votre site :

  • allez-vous réaliser des newsletters pour vos clients et vos prospects ?
  • qui va prendre en charge l'expédition des commandes (vous ou un centre de logistique dédié) ?
  • par quels transporteurs voulez-vous faire assurer la livraison ?
  • voulez-vous donner la possibilité à vos clients de venir récupérer leur commande en magasin ?
  • souhaitez-vous mettre en place un programme de fidélité ?
  • de quelles informations avez-vous besoin dans le compte client (SIRET par exemple pour une boutique B to B) ?
  • quelles fonctionnalités seront présentes sur vos pages produits ?
  • comment envisagez-vous votre processus de commande ?
  • faut-il relier votre boutique à un logiciel interne pour la gestion du stock et/ou les factures ?
  • quels modes de paiements voulez-vous proposer sur votre site internet ?

Plus vous irez loin dans votre questionnement et moins vous risquez de faire face à des soucis pendant la création de votre site ou par la suite dans sa gestion quotidienne.

2- Lancer la création de votre boutique

création site e-commerce

Vous avez 2 options à ce stade : créer vous-mêmes votre site marchand ou vous faire accompagner par des professionnels.

Votre choix va dépendre de plusieurs critères. Voici quelques questions à vous poser pour vous aider à répondre :

  • la complexité de votre projet : si votre site e-commerce nécessite des fonctionnalités très spécifiques, vous avez peu de chances de vous en sortir seul et vous devrez opter pour un prestataire (agence web, développeur voire SSII)
  • le temps dont vous disposez : si vous n'êtes pas pressé pour lancer votre boutique et que vous avez  du temps disponibles (beaucoup), vous pouvez envisager de tenter seul l'aventure
  • votre budget : pour passer par des professionnels, il vous faudra bien évidemment un budget plus conséquent que si vous vous lancez seul 
  • vos connaissances techniques : êtes-vous capables de prendre en main et de paramétrer entièrement une solution CMS pour créer votre site ?

Choisissez votre CMS

Si vous avez décidé de vous faire accompagner, vous n'êtes pas obligé de passer par cette étape car votre prestataire pourra vous conseiller sur la meilleure solution selon vos besoins.

Mais vous pouvez quand même vouloir garder la main sur cet aspect du projet ou du moins comprendre les différentes solutions existant sur le marché pour vous aider dans votre choix.

Vous aurez le choix entre 3 types d'offre : une solution 100% sur mesure développée pour vous, un CMS SaaS ou une solution e-commerce open source.

Dans cet article, nous ne nous intéresserons pas à la solution sur mesure qui est réservée à un très petit nombre d'entreprises avec des besoins très spécifiques et un budget très conséquent.

3 - Donner un cadre juridique au projet

cadre juridique pour boutique en ligne

Si vous gérez déjà une entreprise, il vous suffira sûrement de vérifier vos statuts et éventuellement de les mettre à jour pour qu'ils englobent la vente en ligne.

Si par contre vous créez votre entreprise, la démarche est plus complexe car vous devrez choisir votre statut : auto-entrepreneur, SASU, EURL ou encore SAS ou SARL selon le nombre d'associés dans votre entreprise.

Respectez vos obligations légales

Se lancer dans la vente en ligne vous oblige à respecter un certain nombre d'obligations pour protéger vos acheteurs :

  • disposer d'une page avec vos mentions légales,
  • déclarer votre fichier client à la CNIL, 
  • respecter le RGPD dans tous vos processus de collecte de données personnelles,
  • détailler vos conditions générales de ventes,
  • présenter les modalités de droit de rétractation, les conditions et délais de livraison, les modalités de paiement, les modalités de retour...

La création de boutique en ligne est aujourd'hui relativement simple et à la portée financière du plus grand nombre mais ce n'est pas synonyme de réussite. Le succès n'est pas assuré et il dépend en grande partie de votre préparation en amont. Suivez ses 3 étapes, creusez votre business model et vous mettrez le maximum de chances de votre côté.

A propos de l'auteur

Ghislaine

De formation marketing, je me suis rapidement passionnée pour le web marketing et la génération de trafic. Certifiée Google AdWords.